10 choses que font différemment les gens qui réussissent

Success

par , février 2016

“Pourquoi les autres réussissent et pas moi? J’ai pourtant des compétences, je sais parfois même faire mieux. Pourtant, je stagne. Rien n’avance. Je  ne me sens pas reconnu(e).”

C’est vrai. Tous les gens qui réussissent ont des compétences. Mais tous les gens doués ne réussissent pas. Y-a-t-il une notion de chance, de hasard, de bonne étoile? Ceux qui atteignent des sommets ont-il un truc ? Sont ils vraiment plus doués que vous?

 

 

Les gens qui réussissent ont tous en commun 10 caractéristiques particulières, 10 tournures d’esprit qui peuvent se travailler et s’acquérir.

1-Ils sont moins perfectionnistes que vous

Bien sur, ils ont à coeur de bien faire et s’ils s’attachent à proposer des solutions correctes, ils n’attendent pas que tout soit parfait avant de se lancer. Ils acceptent que chaque chose puisse évoluer, grâce aux critiques, aux contributions externes.
Ils sont conscients que les échecs servent à mieux cibler l’objectif dans le futur.

En agissant de la sorte, ils perdent moins de temps et s’adaptent plus facilement aux changements de cap.

2-Ils sont audacieux et déterminés

Les gens qui réussissent font preuve d’audace.  Ils suivent des impulsions, des intuitions, sans jamais perdre le cap de leur créativité.  Ils se donnent l’autorisation de passer à l’action dés qu’ils le peuvent . Ils sont à l’écoute de leur environnement et savent prendre les initiatives ou saisir les opportunités dés que possible. Ils persévèrent car ce qu’ils font leur tient à coeur, aussi essaient ils souvent plusieurs fois de diverses manières avant de parvenir à leur fin.

Etre attentiste, trop précautionneux, ne vous aidera pas à réussir. Personne ne viendra vous prendre par la main et vous offrir l’opportunité de vos rêves. SAISISSEZ LA, inventez-là. AGISSEZ.

3- Ils s’entourent et cultivent leur réseau relationnel.

Nul ne peut prétendre réussir tout, tout seul. Même si l’autonomie et la responsabilité individuelle sont les clés de la maturité et de la réussite, il est indispensable de garder à l’esprit que nul homme n’est une île.

Aucun homme n’est une île, un tout, complet en soi ; tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble ;
John Donne –No Man is an Island, 1624

C’est une chose qu’on remarque souvent chez les jeunes managers et les entrepreneurs débutants : ils ont à coeur de prouver leur savoir-faire et leurs compétences, ils veulent y arriver seul.

Il est grand temps de rétablir la vérité sur cette légende urbaine du self-made-man.

Demander de l’aide, savoir déléguer pour se concentrer sur ce qu’on fait le mieux est une véritable force. Obtenir le soutien de notre réseau dans les moments difficiles, susciter de l’adhésion autour d’un projet, c’est ce qui nous permet de traverser les montages.

Ceux qui réussissent le savent. Entourez-vous.

4-Ils redessinent leurs limites

Vous avez des limites. Certaines sont réelles et ne pourront pas être dépassées. Avec bienveillance, acceptez les pour vous concentrer sur les lignes que vous pouvez pousser et reportez vous au point 3.

Beaucoup de limites sont en réalité des peurs, des barrières que vous vous mettez vous même. Comme dans le magicien d’Oz, vous pouvez observer l’ombre du monstre projetée par vos peurs, et contourner la lumière pour vous rendre compte qu’il ne s’agit que d’une souris qui peut être apprivoisée.

Pour réussir, vous avez la clé de votre propre territoire. Mettez la frontière là où cela vous semble juste, et gardez à l’esprit qu’à tout moment vous pouvez dépasser cette limite et repousser vos murs intérieurs.

Concernant les limites extérieures, liées à votre environnement, demandez vous toujours comment poser l’équilibre entre la contrainte, l’adaptation, et le contournement.

5- Ils sont résilients

Rési what?

Résilience :
Propriété physique d’un matériau de retrouver sa forme après avoir été comprimé ou déformé
Faculté à « rebondir », à vaincre des situations traumatiques.

Aux Etats Unis, il est courant de dire qu’un entrepreneur qui réussit a connu en moyenne 3 échecs auparavant. D’ailleurs, si vous y cherchez des financements, vous serez d’avantage considéré et écouté si vous n’en êtes pas à votre coup d’essai.

Chaque individu rencontre au cours de son existence des drames, des échecs, des coups dans la tête. Vous qui pensez être un cas isolé, avec un parcours compliqué qui vous donne tout un tas de raisons de ne pas réussir. Vous qui avez vécu des expériences difficiles et cultivez l’idée que vous partez moins bien armé que les autres : ARRETEZ VOTRE CINEMA INTERIEUR!

Ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui ont simplement traversé les épreuves en choisissant de les considérer comme faisant partie d’une éxpérience. Ce qui est passé est derrière.
Observez vos souffrances, vos échecs. Retirez-en un enseignement. ET AVANCEZ !

Vous êtes totalement libre d’être qui vous voulez être. Vous n’êtes pas vos échecs. Vous n’êtes pas votre histoire. Vous voulez réussir? ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE !

6- Ils sont Optimistes

Les optimistes sont curieux, ils ont faim de nouveauté, de rencontres, d’expérience. Ils cultivent un état d’esprit positif. Ils partent avec l’idée que tout est possible et croient qu’ils peuvent réussir.
Et vous?  quelle est votre pensée de base?

Les énergies similaires s’attirent et la pensée est créatrice.

En un mot, votre état d’esprit conditionne les paramètres de votre expérience. Si vous êtes positif, vous émettez une énergie créatrice positive et créez un cercle vertueux de réussite.
A l’inverse, vos peurs et pensées négatives façonnent une expérience compliquée.
Toutes vos pensées, vos émotions, vos sensations, vos actions, changent la vibration qui va générer une énergie dont vous allez profiter.
Ceux qui réussissent portent des convictions positives et optimistes, attirent des personnalités et expériences positives. Ils affrontent leurs peurs sans leur donner plus d’importance que la simple mesure du risque et de la limite à dépasser. (cf point 5)

 

7-Les gens qui réussissent ont commencé par donner avant de recevoir

Comme vu dans le point 7, un état d’esprit positif entraîne des expériences positives.
Mais l’attraction s’effectue également dans l’action. Ainsi, donner ce qu’on attend de recevoir permet de mettre en mouvement les flux d’énergie

Celui qui ne ferait que se mettre en position de recevoir, ne pourrait pas aller au delà d’un certain seuil. Il ne s’agit pas là de magie mais de logique. Il n’y a que dans les situations autocratiques et dictatoriales que l’échange est à sens unique.
Dans la vraie vie, la générosité permet de recevoir plus que ce qu’on ne donne en réalité : temps, attention, investissement personnel, informations… vous permet de vivre l’expérience de l’échange.

Plus vous donnez, plus vous recevez, plus vous avez envie de donner, et plus vous réussissez…

Petite note cependant : vous avez noté le mot ECHANGE ?  ici il n’est pas question de gratuité au long cours, ni de vider vos réservoirs sans pouvoir les remplir. A vous de trouver l’équilibre juste pour vous même.

 

8- Ils cultivent le doux jardin de la vie

Et oui, encore une légende urbaine. Les gens qui réussissent ne sont pas des stakhanovistes du travail. Ils ont une vie équilibrée, qui leur permet de recharger leurs batteries, de trouver l’inspiration, et de conserver un essentiel :  LE PLAISIR de leur travail.

S’aérer, se changer les idées, cultiver ses relations à l’extérieur, continuer d’apprendre, de s’enrichir intérieurement….  se faire plaisir, être gourmand, faire du sport…. profiter des petits bonheurs de la vie.

Tout est question d’équilibre. La véritable réussite est une expérience complète. Vivre pleinement chaque instant, chaque facette, ici et maintenant, pour rayonner d’énergie positive..
Ne se concentrer que sur son objectif professionnel, sur sa réussite, est le meilleur moyen de se perdre de vue. Au final, certains y arrivent sans y prendre goût : ils ont oublié leur moteur initial, les raisons qui les ont poussés à s’investir autant. Vous ne voudriez tout de même pas que ça vous arrive?

 

9- Ils savent qui ils sont

 

Bien se connaître est indispensable pour se fixer les bons objectifs et mettre toutes les chances de son côté.

  • Identifier ses forces et ses faiblesses, sans illusion, pour s’entourer et dépasser ses limites
  • Observer son parcours avec bienveillance pour faciliter la résilience
  • Faire preuve d’une humilité juste sans tomber dans le piège de l’égo, éliminer les peurs de ne pas être à la hauteur et éviter les écueils de l’orgueil.
  • Etre libre d’être fou, créatif, d’échouer, de réussir… d’agir sans être trop perfectionniste, de viser les étoiles pour atteindre au moins la Lune, sinon le prochain univers.
  • Se (faire) respecter : respecter son rythme, ses valeurs, ses rêves, son espace, son temps, sa vie privée … et poser son propre cadre, moins limitatif.

 10- Ils cultivent le silence et la créativité

En acceptant de s’appuyer sur leur colonne de pouvoir, ils apprécient et cultivent les moments de retrait, de solitude, de silence. Beaucoup d’entre eux méditent, ou pratiquent des activités solitaires au contact de la nature.

Cela leur permet de libérer le cache mémoire de leur cerveau hyperactif, et d’être plus efficace.

A la fin de cet article, comment vous sentez-vous? Croyez vous toujours que les autres font mieux? Etes-vous prêts à déplacer vos montagnes?

Advertisements

Ma ville, mon milieu de vie

Au courant de l’automne 2015, quelques élèves de FMS ont participé à un projet de photo reportage. Ce projet consistait à mettre en image ce que les élèves pensent de leur ville et de l’espace publique. Sous la coordination de Mme Daphnée Cyr, les élèves ont eu des cours techniques en photographie et ont ensuite procédé à l’élaboration du projet en allant prendre des photographies dans différents milieux de Ste-Adèle.

Ce magnifique projet s’est terminé avec un vernissage qui a eu lieu le 8 janvier dernier à la place des citoyens de Ste-Adèle. L’exposition prend place jusqu’au 31 janvier 2016. Vous pouvez aller voir celle-ci du jeudi au dimanche.

invitation%20vernissage

 

Français et Hunger Games

Du 16 novembre au 8 décembre dernier, les élèves ont travaillé sur une situation d’apprentissage en français portant sur la trilogie Hunger Games de Suzanne Collins. Ils ont beaucoup appris et ont vraiment apprécié. La situation s’est terminée avec le visionnement du dernier film de la trilogie au cinéma Pine à Ste-Adèle le 8 décembre dernier.

sans-titre

Robotique et mathématique

Du 20 octobre au 23 novembre dernier, les élèves ont eu la chance d’exercer des notions de mathématiques, tels le plan cartésien, les angles et les tracés géométriques en utilisant des robots NXT de la compagnie Lego. Ils ont, par le fait même, eu la chance d’être initiés à la programmation. Un grand merci à Michel Perreault, conseiller pédagogique en technologie pour son aide à la réalisation de ce projet.

20151020_101055   Copy of 20151020_100410  20151102_114347

Conférence sur les drogues et la toxicomanie

Ma photo
Mardi le 17 novembre dernier, les élèves ont eu la chance de rencontrer Carol Locas. Ex policier à la Gendarmerie Royale du Canada, M. Locas est aujourd’hui un conférencier reconnu au sujet des drogues et de la toxicomanie. Vu par plus de 40 000 personnes, il a aussi participé à la série d’émissions spéciales “Drogues à l’école” diffusée à Canal Vie en 2009-2010. À ce jour, Carol Locas est récipiendaire 2007 du Prix Policier du Québec pour son implication avec la jeunesse, récipiendaire 2006 du Prix de l’Ordre du mérite des corps policiers et récipiendaire 2006 du Prix Gouverneur général du Canada.
La conférence a connu un franc succès et a grandement sensibilisé les élèves.  En tout temps M. Locas est disponible pour vous  au 450-431-6961 ou par courriel à carollocas@hotmail.com
 Liens vers des ressources d’aide:

A.N. Morin choisi

Le 14 octobre dernier, les élèves de FMS votaient de façon anticipée. Leurs collègues du 2e cycle ont voté le lendemain. Ce fût une pratique de la démocratie fort intéressante et enrichissante. Par le billet d’une compréhension de texte en groupe, d’une simulation et de discussions, les élèves ont eu la chance de s’initier à la pratique de leur futur droit de vote.

vote

Lors du dépouillement des votes, le parti libéral a remporté le scrutin, suivi du Nouveau Parti démocratique.

Développer sa citoyenenté numérique

Cette semaine, les élèves ont eu la chance de développer leur citoyenneté numérique à l’aide de différents exercices et débats effectués en classe.

10 conseils de la CNIL pour rester net sur le web!

1- Réfléchis avant de publier !

Sur Internet, tout le monde peut voir ce que tu mets en ligne : infos, photos, opinions…

2- Ne dis pas tout !

Donne le minimum d’informations personnelles sur Internet. Ne communique ni tes opinions politiques, ni ta religion, ni ton numéro de téléphone…

3- Attention aux photos!

Ne publie pas de photos gênantes de tes amis ou de toi-même, car leur diffusion est incontrôlable.

4- Sécurise tes comptes !

Paramètre toujours tes profils sur les réseaux sociaux afin de rester maître des informations que tu souhaites partager.

5- Attention aux mots de passe !

Ne les communique à personne et choisis-les un peu compliqués : ni ta date de naissance ni ton surnom!

6- Vérifie tes traces !

Tape régulièrement ton nom dans un moteur de recherche pour découvrir quelles informations te concernant circulent sur Internet.

7- Respecte les autres !

Tu es responsable de ce que tu publies en ligne, alors modère tes propos sur les blogs, les forums… Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent.

8- Utilise un pseudonyme!

Seuls tes amis et ta famille sauront qu’il s’agit de toi.

9- Fais le ménage après ton surf !

Si tu te connectes d’un autre ordinateur que le tien, pense à te déconnecter de tes comptes Internet, sinon n’importe qui pourrait poster des contenus à ta place.

10- Crée-toi plusieurs adresses e-mail !

Tu peux utiliser une boîte e-mail pour tes amis et une autre boîte e-mail pour les jeux et les réseaux sociaux.